Lipoaspiration, Réduction des graisses

Dr Armand Paranque

Comment fonctionne la lipoaspiration ?

Technique chirurgicale décrite par Yves-Gérard Yllouz, chirurgien esthétique parisien à la fin des années 1970, la lipoaspiration ou liposuccion consiste à aspirer la graisse à l'aide de canules de différentes longueurs et diamètres, par le biais d'incisions centimétriques très discrètes, en créant des tunnels et en les croisant. Les graisses superficielles sont aujourd'hui également aspirées grâce à l'usage de canules fines plus précises, augmentant la rétraction cutanée post-opératoire et la définition de la zone aspirée.
La lipoaspiration ne doit en aucun cas remplacer un régime, ni les règles élémentaires d'hygiène de vie, avec habitudes alimentaires saines et activité physique régulière. Elle est idéalement indiquée dans le but de supprimer les volumes et bourrelets non corrigés par le sport et un régime alimentaire bien mené.

Les étapes pré-opératoires

Lorsqu'il existe un surpoids manifeste, un amaigrissement préalable est impératif avant l'intervention.
L'arrêt du tabac est également nécessaire 1 mois avant et 1 mois après le geste.
L'aspirine ou tout dérivé salicylique est arrêté 10 jours avant. Un bilan sanguin est demandé.
Selon son importance et le nombre de zones traitées, la lipoaspiration peut être réalisée sous anesthésie locale, neuroleptanalgésie ou souvent anesthésie générale. Piercing, bijoux et vernis à ongle sont retirés et une douche avec shampooing est prise le soir qui précède et le matin de l'intervention, à l'aide d'un savon doux ouvert pour l'occasion.
L’intervention peut se pratiquer en « ambulatoire », c’est-à-dire avec une sortie le jour même après quelques heures de surveillance, l'une des conditions étant de rentrer chez soi accompagné. Une nuit peut être recommandée après le traitement simultané de plusieurs zones.

Les suites d'une intervention de type liposuccion, suites et récupération post-opératoires,  quand vais-je voir le résultat ?

Les suites post-opératoires sont dominées par une gêne parfois sensible dans les zones traitées, accompagnée d'un oedème. Cette sensibilité, équivalente à des courbatures, est parfaitement gérée le plus souvent par des antalgiques simples et une activité sédentaire pendant la première semaine. Le port d'un vêtement compressif adapté, prescrit par votre chirurgien esthétique, est conseillé durant un mois. L'oedème se résorbe progressivement, les bleus disparaissent en 10 à 20 jours et la peau se retend (rétraction cutanée étroitement dépendante de l'élasticité de la peau, propre à chaque patient).
Dans tous les cas, il sera utile de protéger les zones traitées et les cicatrices du soleil pendant 3 mois à l'aide de protecteurs solaires indice 50 plus.
Enfin la patience est de mise car les résultats ne sont stabilisés que vers le sixième mois.

Quelles sont les principales contre-indications de la lipoaspiration?

En dehors des contre-indications liées à l'état de santé ou psychologique, ses deux contre-indications notables sont :
une peau de mauvaise qualité, sans élasticité résiduelle, qui ne se retendra donc pas dans les mois qui suivent le geste. Une intervention plus adaptée pourra alors dans certains cas vous être proposée par votre chirurgien plasticien (brachioplastie ou lifting des bras, abdominoplastie, cruroplastie ou lifting des cuisses...).

 un surpoids, objectivé par un indice de masse corporelle (IMC ou BMI), dont le calcul consiste à diviser le poids par la taille au carré (kg/m²), supérieur à 30 (obésité si supérieur à 40).


La graisse peut-elle revenir après une liposucion?

Parfaitement. La lipoaspiration supprime un certain nombre d'adipocytes ou cellules graisseuses. En l'absence d'une hygiène de vie de qualité en post-opératoire, les adipocytes restant ne vont pas se multiplier, mais grossir et prendre ainsi la place de ceux que le geste aura supprimé. Donc les zones traitées reprendront leurs volumes initiaux inesthétiques.

La liposuccion supprime-t-elle la cellulite ?

Grâce à l'emploi de nouvelles canules plus fines, utilisées plus en surface, les zones de cellulite peuvent être améliorées, sans cependant disparaître totalement.

Quelles sont les zones du corps accessibles à la liposuccion ?

Elle concerne habituellement la culotte de cheval, les hanches, les cuisses, les genoux, parfois les mollets et les chevilles (partie haute), l'abdomen (poignées d'amour ou flancs, ventre), les seins (pseudo-gynécomastie ou adipomastie chez l'homme), les bras, le double-menton et l'ovale du visage.

Qu'est-ce que la lipoaspiration haute-définition ou abdominal etching ?

Dans certains cas, la pratique du sport ne permet pas de dessiner la musculature abdominale et de la rendre visible sous la forme du fameux six-pack. La lipoaspiration haute définition ou vaser liposuccion, permet alors de sculpter la graisse et de reproduire l'aspect du six-pack ou tablettes de chocolat. La graisse profonde est aspirée sur toute la zone des muscles grands droits, la graisse superficielle est totalement aspirée sur les zones des creux habituels d'un ventre sculpté. Elle peut aussi traiter les pectoraux, les muscles obliques, les bras, les cuisses et motiver afin de mieux adhérer à son programme d'exercices physiques et sportifs.

Quelles sont les cicatrices laissées par la liposuccion ?

Elle sont courtes, inférieures au centimètre, leur nombre doit permettre au chirurgien esthétique de croiser les trajets des canules (tunnels) afin d'obtenir un résultat homogène. Elles sont idéalement situées dans des zones qui les rendront discrètes.

La graisse aspirée peut-elle être utilisée pour la réintroduire, la réinjecter dans d'autres parties du corps ?

Oui si nécessaire. Le Dr Armand Paranque, médecin et chirurgien esthétique à Paris, réalise alors un lipofilling ou réinjection de graisse autologue. La graisse est filtrée, puis centrifugée, puis réinjectée à l'aide de canules fines afin d'augmenter les volumes des régions à traiter : visage, seins, fesses le plus souvent. Il faut garder en mémoire que cette graisse réinjectée par lipofilling peut fondre dans certaines proportions dans les mois suivants et nécessiter une ou deux nouvelles séances d'injection.

Quelle est la durée de l'intervention ?

Une lipoaspiration dure de 45 mn à 3 h 30 environ selon le nombre de zones et l'importance des volumes à aspirer.

Reprise du travail et du sport après le geste ?

Le travail sédentaire est possible dans les deux ou trois jours suivant le geste, selon la ou les zones et les volumes aspirés.
Lorsque plusieurs zones ont été aspirées, la reprise du travail peut se faire de manière plus générale vers J8. 
Le sport peut-être repris 4 à 6 semaines après l'intervention.

Les résultats d'une lipoaspiration ou liposuccion sont-ils durables ?

Ils sont très durables lorsque les règles d'hygiène de vie sont respectées (alimentation, activité physique). Dans ces conditions, les cellules graisseuses ne reprennent pas de volume et la silhouette conserve des années durant ses courbes harmonieuses.

Quels sont les risques d'une liposuccion  ?

Le risque nul n'existe dans aucun domaine d'activité lié à l'humain. Mais il s'agit, lorsqu'elle est réalisée par un chirurgien expérimenté et qualifié en chirurgie plastique et esthétique, d'une intervention très fiable dont les risques de complication sont extrêmement faibles. Citons, comme pour toute intervention chirurgicale, l'hématome et l'infection, mais aussi parfois de petites irrégularités et zones sous-corrigées, qui peuvent alors faire l'objet d'une retouche après 6 mois d'évolution.

Ventre, abdomen, lipoaspiration ou abdominoplastie  ?

La logique est la même que pour les cuisses et les bras. S'il existe un excès graisseux avec une peau de bonne qualité, élastique, sans excédent cutané important, la liposuccion est l'intervention de choix.
En revanche, s'il existe un excédent important de peau et/ou que celle-ci a perdu toute son élasticité et son potentiel de rétraction, il faudra lui associer simultanément une intervention de type abdominoplastie (mini-abdominoplastie, abdominoplastie à haute tension supérieure) qui seule permet de supprimer la peau présente en excès.

Tarifs d'une lipoaspiration ou liposuccion

Actes Tarifs
Tarif lipoaspiration double-menton: à partir de 3000 euros
Tarif lipoaspiration 1 zone: à partir de 4500 euros
Tarif lipoaspiration 2 zones :à partir de 5500 euros
Tarif lipoaspiration 3 zones :à partir de 6500 euros
Tarif lipoaspiration du ventre (abdomen et poignées d'amour) :à partir de 6000 euros
Tarif abdominal etching ou lipoaspiration haute définition :à partir de 7000 euros

La brochure de la liposuccion

Partager