Traitement au botox pour le bruxisme

Dr Armand Paranque

Bruxisme, définitions et conséquences

Les stress de la vie quotidienne se manifestent fréquemment par des contractions chroniques des muscles masticateurs (masseters, temporaux, ptérygoïdiens) de jour et/ou de nuit.
Ce phénomène, appelé bruxisme, entraîne un grincement des dents, souvent signalé par le partenaire de vie s'il est nocturne, des douleurs ou des craquements des articulations temporo-mandibulaires, des migraines, mais également une usure des dents, leur déchaussement ou leur fracture.
Dans certains cas, ce tic ou parafonction induit un élargissement du visage par hypertrophie des masseter, souvent mal supporté par nos patientes.
Le bruxisme touche environ 15% de la population adulte.
Divers traitements sont proposés, le plus fréquent étant le port de gouttières dentaires plus ou moins confortables jour et nuit, elles-même souvent fracturées par la puissance des muscles masticateurs.

Traitement du bruxisme par botox® ?

La toxine botulique de type A ou Botox® est une molécule employée chez l'homme avec aujourd'hui 45 ans de recul, ce qui suffit largement à en valider l'usage. Les injections de botox à Paris ont donc totalement prouvé leur intérêt et leur fiabilité.
La réglementation française en réserve l'usage aux Chirurgiens Plasticiens, Chirurgiens Maxillo-Faciaux, Neurologues, ORL, Ophtalmologues et Dermatologues.
Son principe d'action est de réduire la transmission de l'influx nerveux aux muscles que l'on veut traiter.
Il s'agit d'une indication hors AMM (autorisation de mise sur le marché pour une indication précise), mais parfaitement validée au plan scientifique en termes d'efficacité et de sécurité.
Le juste dosage permettra de relaxer les muscles contractés et d'interrompre le cercle vicieux "contracture musculaire -> douleurs -> augmentation de la contracture -> augmentation des douleurs", bien connu également dans le domaine des lombalgies.
Le botox® ou vistabel® représente aujourd’hui le traitement de choix du bruxisme, en raison de son efficacité.
Il permet le plus souvent de se passer du port des gouttières.

Comment se déroule une séance ?

Votre visage est examiné dans son ensemble par le Pr Armand Paranque, médecin et chirurgien esthétique à paris, afin d'évaluer le volume et le degré de contracture musculaires, d'identifier les muscles responsables, d'estimer un éventuel élargissement de votre visage et de déterminer ainsi les points d'injection et les doses délivrées. Une aiguille extrêmement fine est employée, rendant ici inutile l'usage de crème anesthésiante.
Le geste prend quelques minutes et vous permet de reprendre immédiatement votre activité professionnelle sans aucune trace.

Y-a-t-il des précautions à prendre lors d'une injection de botox® ?

Il faut bien connaître les contre-indications de la toxine botulique : maladies neuro-musculaires (dont la myasthénie), allergie à l'albumine, à la toxine botulique A, aux aminosides, et comme toujours grossesse et allaitement.
Il est conseillé d'éviter la prise d'aspirine et de dérivés salicylés quelques jours avant la séance.
Au cours des 24 heures qui suivent la séance, il est préférable de ne pas masser les zones traitées.

Les complications du botox® dans les muscles masticateurs

Les réelles complications des injections de botox® sur le visage sont exceptionnelles. Citons l'apparition de migraines dans les jours qui suivent, traitées par des antalgiques simples, une ecchymose (ou bleu), qu'il suffit de maquiller, une sensation de mastication moins puissante, en général limitée au temps de mise en place du produit (8 à 10 jours environ). Plus gênante mais très rare, l'apparition d'une asymétrie de la mimique faciale, due à la diffusion de la toxine à l'une des branches distales du nerf facial. Elle est totalement réversible en quelques semaines.

Les résultats du traitement

Ces injections de toxine botulique permettent d’obtenir une relaxation des muscles traités, à l’origine d’un net soulagement, voire de la suppression complète des douleurs musculaires, articulaires et des phénomènes de grincements et d’usure dentaires. Si nécessaire, elles permettront également d'obtenir un affinement du bas du visage, améliorant ainsi l'ovale.
L’effet se stabilise en 15 jours.
Il dure entre 4 et 8 mois.

Combien de séances sont-elles nécessaires ?

En fonction des cas, le traitement pourra être répété tous les six mois jusqu’à la non réapparition des symptômes.
Dans d'autres cas, les injections pourront être de plus en plus espacées car le botox® aura permis la disparition de la parafonction.

Prix du traitement du bruxisme

Actes Tarifs
Tarif Injections de Botox® pour Bruxisme à Paris : à partir de 750 euros (selon doses et muscles traités)

Partager