Chirurgie plastique et esthétique du nez

La rhinoplastie

Dr Armand Paranque

Rhinoplastie, principes, objectifs

Son but est la correction du nez afin de l'embellir et si besoin d'améliorer la respiration (chirurgie de la cloison ou septoplastie, chirurgie des cornets, spreader grafts).
La rhinoplastie est chirurgicale ou médicale (rhinoplastie sans chirurgie).
Les cicatrices sont situées dans les narines lors de la rhinoplastie fermée, complétées par une courte cicatrice cutanée, située sur la columelle lors de la rhinoplastie par voie ouverte.
Le chirurgien esthétique décolle peau et muqueuse et isole ainsi les supports osseux et cartilagineux de la pyramide nasale, ce qui permet d'en modifier formes et volumes.
La peau doit s'adapter progressivement à la nouvelle forme du nez. Le résultat dépendra donc également de la qualité de la peau, très variable d'un patient à l'autre.

Types d'anesthésie et modalités d'hospitalisation

La chirurgie du nez peut être réalisée sous anesthésie générale, anesthésie locale approfondie par des tranquillisants administrés par voie intra-veineuse (anesthésie vigile ou diazanalgésie ou neuroleptanalgésie), ou encore anesthésie locale seule dans certains cas. L’intervention peut se pratiquer en « ambulatoire » avec une sortie le jour même après quelques heures de surveillance, ou encore après une nuit d'hospitalisation. Des mèches, empêchant la respiration nasale, seront en général conservées 24 heures, puis retirées. Une attelle et des strips seront maintenus une semaine, avant d'être déposés au cabinet. Lorsqu'il existe une cicatrice sous la columelle, les fils seront retirés en même temps.

Rhinoplastie ouverte ou fermée ?

La rhinoplastie fermée est réalisée uniquement à l'aide d'incisions situées à l'intérieur des narines, donc invisibles.
La rhinoplastie ouverte est effectuée à l'aide de ces mêmes incisions, rejointes sur la columelle (d'une longueur de quelques millimètres et dans une zone orientée vers le bas, donc très discrète). Cet abord permet d'obtenir un accès visuel direct et complet sur la pointe du nez et ses cartilages. Il permettra de réaliser des modifications plus complètes de celle-ci, en particulier pour affiner une pointe très large, raccourcir une pointe longue ou corriger des imperfections nécessitant la réalisation de greffes de cartilage.
Le choix entre rhinoplastie fermée ou ouverte dépendra donc des anomalies à corriger, mais également des préférences et habitudes de votre chirurgien esthétique.

La rhinoplastie ethnique

Il s'agit d'une indication particulière de chirurgie esthétique du nez, adaptée aux patients d'origine africaine, caribéenne, asiatique, ou encore du Moyen-Orient ou d'Amérique du sud. Ces nez présentent des caractéristiques spécifiques avec manque de projection et de soutien des parties molles, pointe tombante, base large et peau épaisse. La chirurgie du nez sera ici volontiers réalisée par voie ouverte, avec greffes de cartilage assurant projection et soutien, mais également réduction de la largeur des narines.

Qu'est-ce que la rhinoplastie structurelle ?

Il s'agit d'une rhinoplastie ouverte, économe avec peu de résections de cartilage, où les modifications de forme et de volume sont réalisées par sutures de ceux-ci et greffes de cartilage prélevées sur la cloison, ou parfois sur l'oreille (conque) voire la côte. L'ensemble vise à renforcer l'architecture du nez.

Qu'est-ce que la rhinoplastie conservatrice ?

Il s'agit d'une chirurgie esthétique du nez, qui consiste à ne pas intervenir directement sur la bosse, mais à découper l'ensemble de l'auvent osseux nasal afin de le faire reculer en une seule partie. Elle ne touche donc pas directement à la partie antérieure de l'auvent osseux nasal. La bosse n'est pas découpée ou râpée, mais enfouie.

Qu'est-ce que la rhinoplastie ultrasonique ?

Là aussi, il s'agit d'une chirurgie esthétique du nez, mais la découpe de la portion osseuse du nez est réalisée à l'aide d'un instrument à ultra- sons, ou piézotome. La méthode est plus douce que la technique conventionnelle, mais impose des décollements plus étendus.

Qu'est-ce que la rhinoplastie motorisée ou rhinosculpture ?

Il s'agit également d'une variante d'instrument, où les découpes osseuses sont effectuées à l'aide d'un moteur avec micro-scies et fraises.
Pour résumer, le meilleur instrument est celui que le chirurgien esthétique que vous avez choisi maîtrise le mieux.

Comment se préparer à la réalisation d'une chirurgie du nez ?

Lors des consultations pré-opératoires, vous discuterez de votre projet de rhinoplastie avec votre chirurgien. Les simulations informatiques peuvent représenter une aide à la décision, mais ne garantissent en aucun cas le résultat final.
Un bilan sanguin est demandé. En cas de neuroleptanalgésie ou d'anesthésie générale, une consultation avec l'anesthésiste sera programmée au plus tard 48 heures avant le geste. Un avis cardiologique avec électrocardiogramme sera demandé à partir de 50 ans ou en cas d'antécédents. Le tabac doit être stoppé 1 mois avant et 1 mois après le geste afin de favoriser une bonne cicatrisation.
N'hésitez pas à revoir votre chirurgien esthétique si vous avez de nouvelles questions à lui poser.
L'aspirine et ses dérivés salicylés sont stoppés 10 jours avant l'acte, sauf avis contraire du cardiologue.
Bijoux et piercings sont retirés, en particulier si ces derniers sont situés sur le nez.
La veille puis le matin du geste, une douche avec shampooing est prise, à l'aide d'un savon doux ouvert pour l'occasion.

Types d'anesthésie et modalités d'hospitalisation

Cette intervention peut être réalisée sous anesthésie générale, anesthésie locale approfondie par des tranquillisants administrés par voie intra- veineuse (anesthésie vigile ou diazanalgésie ou neuroleptanalgésie), ou encore anesthésie locale seule dans certains cas. L’intervention peut se pratiquer en « ambulatoire » avec une sortie le jour même après quelques heures de surveillance, ou encore après une nuit d'hospitalisation.

Période et suites post-opératoires

Le plus souvent, vous serez présentable et pourrez reprendre une activité professionnelle vers J8, après disparition des ecchymoses (bleus) palpébrales et dépose de l'attelle nasale. Les suites sont très rarement douloureuses. La respiration peut être perturbée pendant quelques semaines en raison de la fonte progressive de l'oedème des muqueuses.
Port de lunettes de vue très légères (monture titane ou magnésium par exemple) autorisé dès J8.
Pas de sport pendant 30 jours, pas de sports de contact durant 90 jours. Le nez doit être protégé du soleil par de l'indice 50+ pendant 3 mois.

Appréciation des Résultats

Six mois minimum, voire un an sont indispensables avant d'apprécier le résultat d'une chirurgie du nez. C’est le temps nécessaire pour que les tissus retrouvent toute leur souplesse, que les volumes et les formes corrigés se distribuent harmonieusement et que l'oedème se résorbe.
Le plus souvent, le résultat se perçoit sans que les proches non informés de votre démarche puissent identifier les origines de votre embellissement. Les traits sont adoucis et le regard mis en valeur par le rétablissement des proportions du visage.
Cette amélioration physique s’accompagne en règle générale d’un mieux être psychologique

Existe-t-il des risques de complications après rhinoplastie ?

Réalisé par un chirurgien esthétique qualifié et compétent en chirurgie du visage, ils existent comme pour tout acte mais sont rares. Du fait des spécificités tissulaires propres à chaque nez, des imperfections de résultats peuvent néanmoins survenir. Si celles-ci sont mal vécues, une retouche peut éventuellement être réalisée, le plus souvent bien plus simple à réaliser que le geste initial, mais toujours après six mois minimum de cicatrisation.

Qu'est-ce que la rhinoplastie médicale ou non chirurgicale ?

Il s'agit de la correction des disgrâces du nez réalisée par des moyens non chirurgicaux au cabinet de votre chirurgien esthétique.
Elle utilise la toxine botulique afin de remonter une pointe tombante, en particulier lors du sourire.
Elle utilise les acides hyaluroniques ou fillers afin de modifier la forme d'une pointe ou d'une arête nasale, de régulariser des contours, d'estomper une bosse. Ces modifications ne permettent pas de réduire la longueur ou la largeur d'une pointe et sont provisoires (durée de 1 à 2 ans environ pour les modifications par injection d'acide hyaluronique).

Les prix

Actes Tarifs
Prix de la rhinoplastie : à partir de 4600 euros
Prix de la rhinoplastie sans chirurgie : à partir de 800 euros, selon les injectables utilisés

La brochure de la rhinoplastie

Partager