La Réduction mammaire

Dr Armand Paranque

Qu'est-ce qu'une réduction mammaire ?

Le volume des seins peut être trop important et devenir gênant dès l'adolescence. Leur volume peut également augmenter lors d'une grossesse, d'une prise de poids, à la ménopause ou tout simplement en prenant de l'âge.
Un certain degré de ptôse est presque toujours associé à l'hypertrophie mammaire et sera traité dans le temps de la mammoplastie de réduction.
La gêne est souvent fonctionnelle, avec douleurs au dos, à la nuque, aux épaules, difficultés à pratiquer certains sports, à trouver des vêtements adaptés.

La consultation avant chirurgie de cure d'hypertrophie mammaire

Deux consultations au minimum sont requises. Le Pr Armand Paranque, chirurgien esthétique à Paris, discutera de vos motivations et souhaits en termes de volume et de proportions. L'examen clinique permet de prendre des mesures, d'évaluer le volume et la consistance de la glande, la qualité de la peau, l'existence d'une asymétrie mammaire.
Un examen radiologique des seins sera prescrit avant la date de l'intervention (mammographie, échographie).

Les principes d'une chirurgie de réduction mammaire

Elle est réalisée en clinique, en ambulatoire (sortie le soir) ou suivie d'une nuit d'hospitalisation. L'anesthésie est générale.
Des dessins sont réalisés en position debout ou assise à l'entrée en salle d'opération.
L'excès de glande est supprimé, puis l'ensemble aréole - mamelon est repositionné plus haut et l'excédent de peau réséqué, réalisant un redrapage cutané ou lifting du sein, ce qui concentre la glande et lui donne un aspect plus ferme, plus haut situé et donc plus juvénile.
L'ensemble réalise donc une cure combinée de l'hypertrophie mammaire et de la ptôse souvent associée, mais également d'une asymétrie souvent pré-existante et pas toujours signalée.
L'aréole et le mamelon restent solidaires de la glande en profondeur et restent parfaitement vascularisés.
Les fils utilisés par le Pr Armand Paranque sont résorbables.
Les tissus retirés, et la glande en particulier, sont systématiquement envoyés en anatomopathologie afin de s'assurer de l'absence de toute pathologie mammaire.

Les incisions, les cicatrices

Il existe toujours au minimum une cicatrice ronde péri-aréolaire (autour de l'aréole), puis une cicatrice verticale joignant l'aréole au sillon sous-mammaire. Lorsque l'hypertrophie et la ptôse mammaires sont importantes et que la peau n'est pas très épaisse, ces deux cicatrices sont complétées par une incision placée dans le sillon sous-mammaire (elle sera donc très discrète).
«Réduction

Schéma SOFCPRE

Objectifs et résultats d'une réduction mammaire

L'objectif est de soulager notre patiente de sa gêne fonctionnelle et de ses douleurs dorsales, tout en lui offrant une poitrine plus harmonieuse, plus ferme (si la qualité de la glande le permet), plus symétrique, avec une aréole plus haut située.
Le diamètre d'une aréole trop grande peut également être réduit lors de l'intervention.
Lors d'une réduction mammaire à Paris et en fonction de votre silhouette, nous conseillons de chercher à obtenir un bonnet B ou C, ce qui permet d'espérer un résultat plus durable de la cure de ptôse.

Les suites d'une mammoplastie

Les suites post-opératoires ne sont pas douloureuses. Il existe simplement une gêne à la réalisation de certains mouvements (lever les bras par exemple). Un pansement compressif est réalisé en fin d'intervention et sera enlevé vers J3 au cabinet du Pr Armand Paranque.
Les soins de cicatrice peuvent alors débuter (désinfection et application d'une pommade grasse) et un soutien-gorge médical sans baleines sera porté durant 3 semaines.
L'activité socio-professionnelle peut le plus souvent reprendre vers J7. Un sport de type cardio peu intense (elliptique, vélo d'appartement) peut être repris vers J21, les sports plus intenses (tennis, running...) vers J60.

La cicatrice, le résultat et son évolution

La cicatrice péri-aréolaire, verticale et souvent horizontale dans le sillon sous-mammaire évolue très progressivement.
Elle va dépendre essentiellement de la qualité de la peau.
La rougeur des premières semaines s'accentue habituellement jusqu'à J90, puis elle va blanchir et s'estomper peu à peu en 12 mois environ pour devenir le plus souvent très discrète.
Une protection solaire sera conseillée (comme pour toute zone opérée), avec application de crème indice 50+ pendant 1 an.
Durant les premières semaines, le sein est oedématié. A ce stade, le volume et la forme ne sont pas définitifs.
Dans les mois qui suivent, l'oedème se résorbe progressivement et la glande se répartit peu à peu pour aboutir à un résultat parfaitement naturel.

A partir de quel âge

Cette intervention peut être réalisée dès la fin de la croissance, vers 17-18 ans, puis à tout âge par la suite sous réserve d'un bon état général.

Réduction mammaire et sensibilité du sein

La sensibilité du mamelon est presque toujours altérée (baisse de sensibilité ou hypersensibilité) dans les suites d'une réduction mammaire chirurgicale, mais la récupération se fait habituellement dans les 6 à 18 mois.

Réduction mammaire, grossesse et allaitement

Grossesse et allaitement en cours sont comme toujours une contre-indication à tout geste.
Un projet à court terme de grossesse (6 mois environ) doit raisonnablement faire reporter l'intervention, car la grossesse peut altérer le résultat post-opératoire.
Les possibilités d'allaitement sont parfaitement respectées après une réduction mammaire chirurgicale, même si la récupération peut demander 6 à 12 mois. Toutefois, lorsque la réduction a été très importante, les facultés d'allaitement peuvent être compromises.
Dans les suites d'une grossesse ou d'un allaitement, il est conseillé d'attendre environ 6 mois afin que les tissus mammaires reprennent un aspect normal.

Chirurgie de réduction mammaire et sécurité sociale

Une base de prise en charge peut être obtenue dans les grosses hypertrophies mammaires, lorsque le chirurgien retire au minimum 300 grammes par sein. Les compléments d'honoraires du chirurgien et de l'anesthésiste seront ensuite pris en charge selon les performances de votre mutuelle.

Prix d'une chirurgie de réduction mammaire

Actes Tarifs
Tarif d'une réduction mammaire : à partir de 6000 euros (sans prise en charge sécurité sociale)
Tarif d'une réduction mammaire avec prise en charge sécurité sociale : entre 4 et 6000 euros (reste à charge selon mutuelle)

La brochure de la réduction mammaire

Partager